« C'est une grande chose d'avoir, au sein même de l'Église catholique, la foi dans son intégrité »
-Saint Augustin

« L'ignorance est notre pire ennemi. »
-Saint Pie X

« La vérité vous rendra libre »
-Jean 8, 32

lundi 23 mars 2015

Le suffrage universelle et Bibliothèque de combat - Maxime Leblanc

Nous ferons seulement un petit article sur une situation déplorable. Les grands combattants du jour, et ils sont légion, ses libéraux dits catholiques. Ils ont tous les livres en main, mais poursuivent dans leurs entêtements de refuser de croire que la seule solution possible dans la décadence actuelle est le règne social de Notre Seigneur Jésus-Christ. Il le cri du bout des lèvres, mais font tout le contraire.

Un bon exemple d’un site internet qui est pourtant bien vu et souvent repris comme un bon exemple est le site de « La Bibliothèque de combat ». Les bons auteurs sont en grands nombres, une liste d’auteur à lire fait par Louis-Hubert Rémy, plusieurs articles sur Mgr Gaume vraiment un site fort intéressant.

Ce site est tel Civitas ou Jean Madiran il semble de grand combattant, mais un jour ou l’autre ils trahissent. Ils sont assurément de plus grands ennemis parce qu’ils paraissent faire le combat de l’Église, mais servent beaucoup plus les intérêts d’un Bélial.

Le site bibliothèque de combat croit qu’une Marine Le Pen fera pencher la balance si elle est élue. La naïveté ne tue pas, mais sachons que plusieurs démocrates catholiques espérant faire gagner les idées catholiques à la nation, on plutôt huilé le système démocratique et donner raison à la révolution.

Le parti de Marine Le Pen est rempli de contrenature, de juif et de franc-maçon, encouragé d’une manière ou d’une autre d'être dans son entourage.

Le libéral est l’homme qui veut faire descendre le ciel sur la terre. Faire une Église terrestre nullement divine. Rappelons-nous que Notre-Seigneur Jésus-Christ a Deux Nature, Vrai Homme et Vrai Dieu.

Le maître ou l’exemple de ses combattants libéraux est régulièrement Charles Maurras. S’il y a un faux maître comme catholique à se tenir loin est définitivement Charles Maurras.

Comment ces Français ont-ils la mémoire si courte? St Rémi, Clovis, St Louis, Charlemagne, Ste Jeanne d’Arc ça ne vous dit rien? Peuple rebelle, peuple révolutionnaire, peuple judaïsé, catholique mou, il est temps de vous souvenir. A-t-on voté pour la royauté de Clovis et sa descendance? Dieu a voulu ce règne. Mais vous français vous avez aimé mieux un autre règne.

Vous devez avoir confiance en Dieu et Dieu seul. Le suffrage universel n’est pas voulu de Dieu. Vous pensez que votre petit raisonnement est plus grand que celui de Dieu.

Voici le discours de Pie IX du 5 mai 1874 :

« Je bénis tous ceux qui coopèrent à la résurrection de la France. Je les bénis dans le but (laissez-moi vous le dire) de les voir s’occuper d’une œuvre bien difficile, mais bien nécessaire, celle qui consiste à faire disparaître ou à diminuer une plaie horrible qui afflige la société contemporaine, et qu’on appelle le suffrage universel. Remettre la décision des questions les plus graves aux foules, nécessairement inintelligentes et passionnées, n’est-ce pas se livrer au hasard et courir volontairement à l’abîme ? Oui, le suffrage universel mériterait plutôt le nom de folie universelle ; et quand les sociétés secrètes s’en emparent, comme il arrive trop souvent, celui de mensonge universel. »

Cher ami français quand allez-vous comprendre qu’il doit régner sur nous. La démocratie née dans le sang est notre pire ennemi, il est le règne du diable.

En Nouvelle-France, nous avons une grâce spéciale d’avoir facilement accès à vos grands auteurs antilibéraux du 19e siècle. Avec toutes ses communautés religieuses qui se sont départies de leurs meilleurs livres. Ces Gaume, Gousset, Delassus, Pie, Veuillot ne sont pas des mystères pour ceux d’entre nous qui ont pu tomber et lire ses grands auteurs.

Qu’est-ce que ces grands auteurs antilibéraux nous apprennent entre autres choses? Qu’il doit régner sur la France et ensuite sur tous les peuples. Mais vous français, vous vous laissez une petite liberté démoniaque, qu’il règne sur nous, mais nous hommes prendront la décision tout de même qui règnera sur nous avec le suffrage universel. Français orgueilleux, vous faites le jeu du diable.

Vive le Christ-Roi de France!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire