« C'est une grande chose d'avoir, au sein même de l'Église catholique, la foi dans son intégrité »
-Saint Augustin

« L'ignorance est notre pire ennemi. »
-Saint Pie X

« La vérité vous rendra libre »
-Jean 8, 32

mercredi 20 mai 2015

Les sacres d'Évêques sans mandat explicite du Souverain Pontife - Juridiction - Dom Adrien Gréa, C.R.I.C.

Article de la Voix des Francs suivi de Dom Adrien Gréa - De l'Église et de sa Divine Constitution


1 commentaire:

  1. BRUNO SAGLIO ANCIEN "SÉMINARISTE" DIRECTEUR DES ÉDITIONS SAINT-REMI ET DE LA REVUE LA VOIX DES FRANCS CATHOLIQUES

    Page 30 :

    Il résulte de tout cet exposé que l’épiscopat a hérité dans toute sa plénitude de la juridiction ordinaire et transmissible donnée aux apôtres dans l’Église universelle, juridiction essentiellement et pleinement dépendante du vicaire de Jésus-Christ, et que, dans la rigueur et toute l’étendue des termes, les évêques sont les successeurs des apôtres.

    Un bon fantaisiste "l'ancien séminariste d'écone" , certes écone n'est qu'une secte !... cela explique c'est fantaisies théologique ..




    R. Naz, Dict. de Droit Canonique, t. I, col. 686. a écrit:

    On peut concevoir de deux façons les rapports de l’apostolat avec l’épiscopat.
    D’une façon plus concrète,en regardant l’apostolat comme la plénitude du pouvoir ecclésiastique,et plus loin : Or,chaque évêque n’a pas la juridiction universelle et absolue des Apôtres .
    Universelle dans tous les Apôtres, comme en Pierre, la juridiction était cependant,en eux et en lui,de qualité différente : en lui,la juridiction était ordinaire,et,par conséquent,transmissible,
    en eux,elle était extraordinaire ou personnelle,et, par conséquent,intransmissible.

    RépondreEffacer