« C'est une grande chose d'avoir, au sein même de l'Église catholique, la foi dans son intégrité »
-Saint Augustin

« L'ignorance est notre pire ennemi. »
-Saint Pie X

« La vérité vous rendra libre »
-Jean 8, 32

samedi 25 janvier 2014

Changement drastique de l'Église conciliaire

 
« Mariage » – L’Église catholique pourrait revoir  sa position sur les unions homosexuelles
Le cardinal Marc Ouellet assouplit pour la première fois sa position sur le « mariage » de couples homosexuels, parlant maintenant « d’un point chaud » qui demandera une attention « pastorale renouvelée ». Lors d’une rare entrevue qu’il a offerte à Radio Vatican en décembre, le préfet de la Congrégation des évêques a discuté de la vie familiale avec la journaliste, tout en abordant la question du « mariage pour tous ». À la fin de l’entretien, la journaliste questionne le cardinal sur le débat entourant le « mariage » homosexuel en France. C’est à cet instant que Mgr Ouellet ouvre la porte à un changement dogmatique de la part de l’Église catholique en parlant de « synthèse » entre les traditions et la modernité. « Exactement, il y a comme une attente. Et des attentes sont créées. Il faudra vraiment faire une synthèse entre la tradition de l’Église et les nouvelles situations qui se sont créées depuis quelques décennies et qui demandent une attention pastorale renouvelée », a exprimé l’homme d’Église. Mgr Ouellet affirme durant l’entrevue que l’Église vivra un chamboulement qui risque de polariser les croyants durant les deux prochaines années. « Certainement que le dialogue et la participation que le pape souhaite autour des questions anthropologiques, des questions du mariage et de la famille sont, à l’intérieur de l’Église en particulier, un point chaud. »
Ouverture à Amos
Le cardinal Ouellet a aussi effleuré la question lors des célébrations du 100e d’Amos au début du mois, lorsqu’il a été questionné sur l’indulgence du pape François quant aux homosexuels. « Il représente la doctrine catholique. L’attitude de respect envers les homosexuels, ce n’est pas une nouveauté, mais, lui, il l’a dit et exprimé d’une façon qui a été plus positive et qui a été mieux reçue, qui a été plus audacieuse sans doute. On lui dit merci et on s’efforce de le suivre », avait dit le cardinal québécois lors de ce point de presse le 5 janvier dernier.
Changement profond
 
Selon le sociologue des religions Alain Bouchard, les propos du cardinal Marc Ouellet marquent un changement profond de ses idées. « C’est une grande ouverture de sa part. Je pense qu’il y a un vent de changement à l’intérieur de l’Église depuis le conclave qui a élu le pape François, a-t-il souligné. C’est le résultat des échanges des dernières années qui ont mené à l’élection de François. Je pense que des gens comme Mgr Ouellet ont cheminé là-dedans. » 
Source : Journal de Montréal


Voici ce que la Bible dit :

Lévitique XVIII, 22-30

«Tu ne t'approcheras point d'un homme comme d'une femme, parce que c'est une abomination.
Tu ne t'approcheras d'aucune bête, et tu ne te souilleras point avec elle. Une femme n'ira point vers une bête et ne s'unira point avec elle, parce que c'est un crime.
Ne soyez point souillés d'aucune de ces choses, dont ont été souillées toutes les nations, que je chasserai moi-même devant vous,
Et dont a été souillé cette terre de laquelle je visiterai moi-même les crimes, afin qu'elle vomisse ses habitants.
Gardez mes lois et mes ordonnances, et ne faites aucune de ces abominations, tant l'indigène, que le colon qui séjournent chez vous.
Car toutes ces exécrations, ils les ont commises, les habitants de cette terre qui ont été avant vous, et ils l'ont souillée.
Prenez donc garde qu'elle ne vous vomisse vous aussi de même, lorsque vous ferez de pareilles choses, comme elle a vomi la nation qui a été avant vous.
Tout homme qui fera quelque chose de ces abominations, périra du milieu de son peuple.
Gardez mes commandements. Ne faites point les choses qu'ont faites ceux qui ont été avant vous et ne soyez point souillés par elles. Je suis le Seigneur votre Dieu.

L’abomination de la désolation est entrée dans  nos anciennes Églises paroissiales. Le mariage est entre un homme et une femme seulement. Nous pourrions appeler les autres dits mariage des actes de pédérastie. Sodome et Gomorrhe sont entrés en acte dans nos Églises, ce qui fait poursuivre l’abomination de la désolation. Des actes dignes des pires images qu’on peut se faire de l’enfer. 
Nous pouvons nous attendre à vivre un chamboulement d’ici les deux prochaines années selon l’article. La question est de savoir si ce dit pape peut nous tromper? Assister du Saint-Esprit un pape ne peut faillir selon le dogme de l’Infaillibilité défini lors du Concile du Vatican.  La vérité n’est pas un menu à la carte au bon goût de tous et chacun.  La tradition qui est éternelle comme Dieu lui-même ne peut changer au goût du jour.
Imbroglio 1er ne changera pas un iota de la vérité. Il est seulement chef de SON église, à savoir, une secte de plus pour le diable. Un pape qui a le charisme de l’Infaillibilité ne pourra jamais toucher au dépôt de la foi. Le doute de la valeur de celui-ci doit venir à nos esprits. Il pourra bien changer ce qu’il voudra, nous catholiques, nous ne changerons point et suivrons la doctrine de toujours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire