« C'est une grande chose d'avoir, au sein même de l'Église catholique, la foi dans son intégrité »
-Saint Augustin

« L'ignorance est notre pire ennemi. »
-Saint Pie X

« La vérité vous rendra libre »
-Jean 8, 32

jeudi 13 novembre 2014

Les dernières paroles du général Franco

 

Chers espagnols,

            Parvenu à l’heure de rendre ma vie au Très haut et de comparaître devant le Juge sans appel, je demande à Dieu qu’Il m’accueille avec bonté en sa présence puisque j’ai toujours voulu vivre et mourir en catholique. Au nom de Jésus-Christ, j’ai mis mon honneur et ce fut ma volonté constante d’être un fils fidèle de l’Eglise au sein de laquelle je veux mourir.

            Je demande pardon à tous, somme de tout mon cœur je pardonne à tous ceux qui se déclarèrent mes ennemis sans que je les aie tenus somme tel. Je crois et je souhaite n’avoir jamais eu d’autres ennemis que les ennemis de l’Espagne.

            Espagne que j’aime jusqu’au dernier moment et que j’ai promis de servir jusqu’à la fin de ma vie que je sais très prochaine.

            Je désire remercier tous ceux qui ont collaboré avec enthousiasme, dévouement et abnégation à la grande entrepris de faire une Espagne unie, grande et libre.

            Par l’amour que je ressens pour notre patrie, je vous demande de persévérer dans l’unité et dans la paix et vous rallier au futur roi d’Espagne Juan Carlos de Borlón de la même affection et loyauté que vous m’avez portée à moi et que vous lui prêtiez à tout moment le même appui et la collaboration que j’ai eus de vous.

            N’oubliez pas que les ennemis de l’Espagne et de la civilisation chrétienne sont en alerte! Veillez, vous aussi, et pour cela, mettez de côté, devant les suprêmes intérêts de la patrie et du peuple, vos vues personnelles. Ne cédez en rien pour l’avancement de la justice sociale et la culture pour tous les hommes d’Espagne et faites de cela votre objectif primordial.

            Maintenez l’unification des terres d’Espagne, exaltant la riche multiplicité de ses régions comme sources de force de l’unité de la patrie.

            Je voudrais en cet ultime moment, unir les noms de DIEU et de l’Espagne et vous embrassé tous pour créer ensemble une dernière fois, dans les ombres de la mort.


¡ARRIBA! ESPAÑA, VIVA ESPAÑA!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire